Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 11:16

L’Association des anciens combattants de Graissessac / Estréchoux propose le

Vendredi 29 novembre 2013 à 18h au Grand Café Mounis, une présentation du livre de

François MOUTEYRES, Dédée, et évoquera le tragique destin de sa tante Andrée de BEAUREGARD, infirmière de la Croix Rouge et agent de liaison du maquis de Saint-Affrique, assassinée par les allemands le 21août 1944 au col de Pétafy.

Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 23:22

A quelques jours du Téléthon 2013, des bénévoles du village viennent de se concerter et annoncent qu’il y aura un Téléthon à Saint-Gervais pour la première fois !

 

C’est la chorale de la Mare qui en sera l’organisatrice et qui emmènera  avec elle plusieurs autres associations pour proposer des activités susceptibles d’attirer le maximum de personnes.

 

Ainsi, le samedi 7 décembre, entre 13h30 et 19 heures, on pourra venir encourager la chorale, les pompiers qui proposeront une manoeuvre, l’association des parents d’élèves qui présentera un atelier de maquillage et des jeux pour enfants, l’association AvecQ (gymnastique), la pétanque, ainsi que Futsal (foot en salle).

 

La municipalité a, quant à elle, prêté la salle culturelle afin que toutes ces activités se déroulent dans les meilleures conditions. Le soir, pour clôturer cette journée humanitaire, ce sera un bal qui sera proposé à partir de 21h30, avec Alain Cortès (qui offre l’animation), une buvette et une tombola.

 

Enfin, d’après quelques indiscrétions, on peut annoncer que Christel Ferrier, la championne cycliste et marraine du Téléthon 2013, fera son apparition le soir au bal proposé dans la salle du cinéma…

 

Toutes les personnes qui souhaiteraient participer, de près ou de loin, par leurs dons ou par leur aide, seront les bienvenues ; elles peuvent joindre Pascal au 06 60 93 71 84.

 

P. S.: Les initiatives de particuliers commencent; on peut d'ores et déjà annoncer qu'il y aura une table installée devant le tabac, joliment décorée, où l'on pourra trouver du houx et du gui !

 

Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 17:50
Puisqu'on parle d'accidents, voici le panneau "verglas fréquent" à la sortie de Saint-Gervais... qui a été mis à mal (mais qui a été vite redressé). Mais non ! Aujourd'hui, il est à nouveau par terre... Ne me faites pas croire qu'un véhicule l'a heurté à cause du verglas et au même endroit... Hum...
Puisqu'on parle d'accidents, voici le panneau "verglas fréquent" à la sortie de Saint-Gervais... qui a été mis à mal (mais qui a été vite redressé). Mais non ! Aujourd'hui, il est à nouveau par terre... Ne me faites pas croire qu'un véhicule l'a heurté à cause du verglas et au même endroit... Hum...

Puisqu'on parle d'accidents, voici le panneau "verglas fréquent" à la sortie de Saint-Gervais... qui a été mis à mal (mais qui a été vite redressé). Mais non ! Aujourd'hui, il est à nouveau par terre... Ne me faites pas croire qu'un véhicule l'a heurté à cause du verglas et au même endroit... Hum...

Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 17:36

Sur la route de Béziers, après Hérépian, de nouveaux travaux en cours vont remodeler les virages accidentogènes. La route est récente, mais on s'est vite aperçu que le nombre d'accidents n'avait pas diminué pour autant. Là comme ailleurs, comme après chaque accident, on met quelques pandores supplémentaires sur les routes. Jumelles, radars embarqués, est-ce que cela suffira... Partout, on ne parle que de prévention, mais on ne voit que répression... Oui, que faut-il faire ?

Et bien voilà la solution, ça vient de sortir, ça date d'aujourd'hui: après Laurens, on est en train d'implanter des radars tronçons, ces fameux yeux qui me font penser aux films de science fiction, qui vous prennent en photo au moment où vous passez, puis qui vous refont le portrait quelques kilomètres plus loin en calculant votre moyenne...

Voilà la nouvelle prévention que vous rencontrerez en allant à Béziers.

Voilà la nouvelle prévention que vous rencontrerez en allant à Béziers.

Je sais pas vous, mais moi, ça me fait penser à ça...Je sais pas vous, mais moi, ça me fait penser à ça...Je sais pas vous, mais moi, ça me fait penser à ça...

Je sais pas vous, mais moi, ça me fait penser à ça...

Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 15:13

L’association des amis du vieux Saint-Gervais a pour but d’assurer la préservation de la crèche annuelle, à son entretien et sa pérennité ; favoriser sa mise en valeur en tant que patrimoine culturel local ; mener une réflexion sur l’art religieux au moyen de la miniature ; etc. En cette fin novembre, les dernières touches s’effectuent à la chapelle des Pénitents blancs avant l’inauguration de la crèche samedi.

 

Chaque année, la crèche animée de Saint-Gervais attire de nombreux visiteurs. Ce panorama de la Nativité, créé par Hubert et Germaine Mas, ne cesse de s'agrandir à chaque réapparition. Et, comme on connait son créateur, il n’y aura pas de quoi s’émouvoir quand il déclarera : « Cette année, c’est la dernière ! ».  On ne manquera pas de franchir le seuil de la chapelle des Pénitents blancs pour découvrir ou redécouvrir tout le village joliment reconstitué (la chapelle Notre Dame, la place du quai, le clocher de Neyran, le col des Treize Vents) mais aussi toutes les activités d’autrefois (cerclier, cloutier, sonnaillier, berger, maréchal-ferrant, et un nouveau menuisier cette année). Ce chef-d’œuvre de miniaturisation fonctionne grâce à des moteurs d’essuie-glaces ou de machines à laver cachés sous les tables qui donnent du mouvement à l’eau qui court sous le pont, au pêcheur, au feu sous le chaudron, à l’ange qui passe dans le ciel, aux lumières multicolores…

 

La crèche animée de Saint-Gervais, c’est tous les jours, de 9 heures à 17 heures, à partir du samedi 30 novembre. Se munir d’une pièce d’un euro pour faire fonctionner les mécanismes.

 

Cliquez pour faire avancer les photos grâce aux moteurs d'essuie-glaces d'Overblog !
Cliquez pour faire avancer les photos grâce aux moteurs d'essuie-glaces d'Overblog !
Cliquez pour faire avancer les photos grâce aux moteurs d'essuie-glaces d'Overblog !
Cliquez pour faire avancer les photos grâce aux moteurs d'essuie-glaces d'Overblog !
Cliquez pour faire avancer les photos grâce aux moteurs d'essuie-glaces d'Overblog !
Cliquez pour faire avancer les photos grâce aux moteurs d'essuie-glaces d'Overblog !
Cliquez pour faire avancer les photos grâce aux moteurs d'essuie-glaces d'Overblog !
Cliquez pour faire avancer les photos grâce aux moteurs d'essuie-glaces d'Overblog !
Cliquez pour faire avancer les photos grâce aux moteurs d'essuie-glaces d'Overblog !
Cliquez pour faire avancer les photos grâce aux moteurs d'essuie-glaces d'Overblog !

Cliquez pour faire avancer les photos grâce aux moteurs d'essuie-glaces d'Overblog !

Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 21:21

Un téléthon à Saint-Gervais, ça ne s’était jamais vu, mais c’est une réalité en 2013 ! Le 7 décembre, plusieurs activités vont être proposées. C’est la chorale du village qui en est l’organisatrice, et le programme définitif sera dévoilé dans quelques jours. Bien évidemment, toutes les personnes qui voudraient participer, mettre la main à la patte, seront les bienvenues ; elles peuvent appeler le 06 60 93 71 84.

 

Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 21:15

Domaine de la Pièce, suite, et certainement pas fin : la nouvelle tranche de travaux a démarré. Elle est paysagère cette fois, et elle est à hauteur de 112.000 euros.

 

Il faut aller derrière le parking pour voir le panonceau qui annonce cette nouvelle tranche, qui va donc s’ajouter aux 1.768.520 euros pour la réhabilitation du domaine.

 

On ne sait plus d’ailleurs s’il faut parler en hors taxes, ou en TTC, qu’importe : au diable l’avarice, notre domaine va bientôt ressembler à la pyramide du Louvre !

 

Quand seront plantés les arbres, quand seront fleuries les platebandes, quand seront illuminées les allées, on va certainement se croire chez Louis XVI.

 

Ne parlons pas des budgets complémentaires qui s’ajoutent aux budgets primitifs, on a l’habitude. D’ailleurs, le panneau annonce un montant de travaux « prévus »… Entre le prévisionnel et le reste…

 

Après la réhabilitation du domaine, les travaux d’accès, la tranche paysagère, on attend aussi la réalisation d’une table d’orientation qui a nécessité la mort de quelques arbres sans importance, qui va faire de Saint-Gervais un haut-lieu du tourisme dans les années à venir.

 

On espère qu’il restera quelques euros pour satisfaire les commerçants du village qui demandent depuis des années une signalétique pour leurs gagne-pain… Sinon, il leur restera peut-être à organiser un genre de téléthon ?

 

Si vous avez des idées, elles seront les bienvenues. Des idées lumineuses, bien sûr.

 

Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 14:46
Pour nos ami(e)s expatriés, étrangers à nos hauts cantons: après l'automne, voilà l'hiver ! La neige a fait son apparition, c'est beau mais c'est triste...

Pour nos ami(e)s expatriés, étrangers à nos hauts cantons: après l'automne, voilà l'hiver ! La neige a fait son apparition, c'est beau mais c'est triste...

première neigepremière neigepremière neige
Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 16:32

En cette période du souvenir, rencontrer Robert Faliu, attentif, soucieux d'équité, toujours en éveil et plein d'humour est une expérience rare. C’est un plaisir pour nous de reproduire l’article paru dans le Midi Libre ce 13 novembre, qui lui rend hommage. Hommage à un grand homme, voisin de deux kilomètres, on n’est plus à Saint-Gervais mais sur la commune de Rosis ; ah, si toutes les frontières pouvaient disparaître…

 

  «Je suis dans ma 92e année. En 39, à l'école normale, on a visité Font d'Aurelle. C'était une impression très désagréable, des barrières, des hommes enfermés. À la libération, notre unité y fut hébergée, il n'y avait plus personne. Tous les handicapés étaient morts, d'abandon. J'ai pensé que je devais faire quelque chose pour les déshérités, les plus faibles.»

 

Pionnier à la création en 74 de l'APAJH, CAT-ESAT de Plaisance, les foyers Robert-Faliu portent son nom. Il est fier des résultats obtenus et reconnaissant pour les hommages reçus, lui qui a toujours œuvré et milité dans l'intérêt des personnes en situation de handicap.

 

Avec force et sensibilité il  témoigna au 70e anniversaire des combats de Douch. «La Résistance m'a beaucoup marqué. Il y a 20 ans, le colonel de Roquemaurel m'a décoré, il dit :«Bir-Hakeim fut un maquis mortifère,104 morts, jeunes, mal armés, sans formation militaire». L'article sur notre journal trahit un peu cette pensée. Ils se sont fait tuer comme des moutons, sacrifiés.» Robert Faliu fait rimer citoyenneté avec humanité.

 

Il dit l'importance de lutter contre toutes discriminations et porte haut les valeurs de la résistance qui semblent avoir guidé sa vie. Enseignant et responsable d'établissement, il déclare : «Des mauvais élèves, je n'en ai jamais eu, ce sont les professeurs qui sont mauvais.» Maire de Rosis de 1989 à 1995, il avoue : «J'ai eu des engagements forts, jamais des engagements politiques, il faut être schizophrène pour ça.»

 

«Je fus représentant de Région au Conseil Supérieur de la Mutualité Française, dissout par M. Sarkozy. C'était une structure de concertation. Partout où il y a concertation, on tient compte de l'avis de chacun.»

 

«C'est un beau pays, Rosis. Si on était vraiment en démocratie, dit-il en souriant, le maire ce serait un sanglier ou un mouflon ! Je suis né à Prades, le pays de Pablo Cazals. En 1950 au  festival Jean Sébastien Bach, avec mon frère Louis on jouait le concerto pour 2 violons. La musique ça fait du bien !

 

J'ai eu une vie formidable. conclut-il. Ce qu'il m'en reste ? L'image de la petitesse, la fragilité de chacun de nous.» Avec beaucoup d'émotion, Robert Faliu s'attache à faire partager son exigence de liberté. «La vraie civilisation, disait Malraux, c'est la part de l'homme que les camps ont voulu détruire».

 

hommage à un voisin: robert faliu
Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 12:05

Thierry Fontanelle, qui commençait à se désoler dans sa boutique sur la place du village, en a peut-être fini avec les tracasseries en tout genre : c’est officiel, le tabac est arrivé ! Depuis ce matin, la première livraison a rejoint les linéaires, ce qui constitue tout de même un petit événement local.

 

 Arrivé depuis plusieurs mois avec le projet de rouvrir le bureau de tabacs fermé depuis deux ans, il a ouvert son établissement au mois de juin après maintes démarches et des travaux. Son emplacement idéal et son investissement lui laissaient espérer une rapide mise en route d’un commerce vital, avec un projet de librairie, de dépôt de gaz, de journaux, de tabac, de billets de la Française des Jeux…  C’était sans compter sur les lenteurs administratives, sur la frilosité des banques, et sur les inconvénients d’avoir des projets en milieu rural !

 

« Le tabac ? C’est pour plus tard… » - D’enquêtes en dossiers, de rendez-vous en stages, Thierry Fontanelle annonçait à ses clients que la vente du tabac était retardée à cause de démarches administratives en cours, et d’un problème lié à la liquidation du bureau de tabac du village  prononcée en 2011. Pour lui, la vente de tabac restait la condition essentielle à la survie de son commerce : « Il est déjà difficile d’ouvrir un commerce en milieu rural, dit-il, or les promesses que l’on m’a faites n’ont pas été tenues, et les difficultés auxquelles j’étais confronté m’exposaient à une situation ingérable ». Mais tout vient qui sait attendre : on pourra dorénavant venir chercher son paquet de cigarettes sur la place du quai.

 

Il doit par contre, depuis l’ouverture de sa boutique, aller chercher la presse lui-même. –  Saint-Gervais, qui se situe sur la route de la société qui livre les journaux et qui passe d’abord par le petit village d’Estréchoux avant de rejoindre Lamalou, refuse de faire le détour, ce qui oblige Thierry Fontanelle, chaque matin, à fermer sa boutique et à prendre son véhicule personnel pour aller s’approvisionner ! Une situation ubuesque qui ne s’arrange pas depuis quatre mois… Mais on laissera aujourd’hui les problèmes de côté pour ne retenir que l’information principale : enfin un Tabac ouvert à Saint-Gervais !

 

Un premier geste... qui va vite devenir un automatisme !

Un premier geste... qui va vite devenir un automatisme !

Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article

Présentation

  • : La-Tribune-de-Saint-Gervais-sur-Mare
  • La-Tribune-de-Saint-Gervais-sur-Mare
  • : informations locales et régionales, billets d'humeur, photos, en toute liberté et indépendance.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens