Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 10:56

J'arrive de la Poste... qui était fermée !

Oui, oui, aujourd'hui, il y a une affiche sur la porte.

Les élus nous disent que lorsque la Poste est fermée, ce n'est pas normal, et qu'il faut "faire remonter l'information": voilà qui est fait.

N'est-ce pas le moment, en période électorale, pour tous nos candidats, de demander des explications ?

Depuis belle lurette, qu'on nous prêche la sauvegarde de services publics, et qu'on nous affirme que la Poste va rester... Moi je dis que dans quatre matins, on va se retrouver avec une agence postale.

Allez, allez, je sais que la population doit se préparer au désert...

P. S. : renseignements pris, j’ai l’explication de cette fermeture : en voici un résumé sous forme de dialogue.

- Pourquoi vous avez fermé : il y avait une grève ou bien vous manquiez de personnel ?

- Il y avait une grève !

- Ah bon ! Comme je ne l’ai pas vu mentionné sur la porte…

- Non, non, on n’a pas le droit d’indiquer sur une affiche quand on fait grève.

- Ah bon, ça, je ne savais pas… Et les raisons de la grève ?

- Manque de personnel !

- Je m’en serais douté ! De toute façon, à plus ou moins longue échéance, on va vers une agence communale…

- Ah non, pas avant deux ans ! Pour l’instant, il n’en est pas question… Par contre, on risque d’avoir des modifications des horaires d’ouverture du bureau, ça oui…

- Evidemment ! Donc, ce sont encore les particuliers qui vont trinquer, il se cogneront la tête contre la porte. Et à long terme, plus d’opérations financières à Saint-Gervais…

- …

P.P.S: ce mardi 18 mars, n'allez pas à la Poste: elle est fermée ! A cette différence près: aujourd'hui, il n'y a pas d'affiche sur la porte.

Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 17:33
Vous avez vu jusqu'où ils sont allés mettre des panneaux électoraux ?

Vous avez vu jusqu'où ils sont allés mettre des panneaux électoraux ?

Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 17:29

 

"Continuons ensemble ».

 

 

Hier matin dans nos boites aux lettres, la liste de Jean-Luc Falip pour les prochaines Municipales :

 

Jean-Luc Falip, délégué communautaire

Jean-Bernard Durand, délégué communautaire

Michèle Oustry-Lopez, Castanet-le-Bas

Jean-Pierre Bonnel-Loubet, Mècle

Yvan Calvet, Les Nières

Pierre Castagné, Rongas

Jérôme Bayle

Annie Bobin

Jérôme Chiffre

Line Bonnel

André Clémente

Bérangère Bossa-Foury

Bernard Guibbert

Valérie Granier

Armand Navarro

 

 

Pour info :

Ceux qui partent :

Alain Gaches, Jean Martinez (Mècle), Jean-François Mas, Denis Nougaret.

Ceux qui arrivent :

Jean-Pierre Bonnel (Mècle), Jérôme Chiffre, Line Bonnel, Armand Navarro.

 

 

 

Commentaire personnel du texte joint à cette liste:

  •  Défense du collège et « à tout ce qui constitue le service public (poste, gendarmerie,…) » : la chanson est connue, et le refrain aussi, on peut vous ressortir toutes les anciennes professions de foi !
  • On n’oublie personne : après la jeunesse, une pensée pour Les Treilles et La Roche, « qui constituent notre principal poumon économique ». C’est certain, puisqu’à part la santé et le social, on ne voit rien venir à l’horizon…
  • Autre petit refrain : « Nous continuerons à encourager et soutenir le développement de l’économie locale ».  Ou ceci est aussi une promesse d’élu, ou bien je suis miro.
  • Quant aux termes utilisés (« nous nous y attellerons », « nous poursuivrons », nous les atteindrons », « nous continuerons »…), on voit que la machine est bien huilée, bien rôdée, ça ressemble énormément aux discours auxquels on devrait commencer à être habitués…Comme je le disais récemment, ce n’est pas autre chose que de la « com »…
  • Ceci dit, à part le blablabla, il nous reste un paragraphe que j’ai retenu dans tout ça, le seul auquel j’adhère quand même : « Il règne une bonne entente entre les habitants et l’atmosphère est chaleureuse.   Le lien social est fort, et la solidarité plus qu’un vœu pieux. »

On aurait aimé un débat, où des idées auraient pu être échangées, des questions posées, puisqu’on nous rebat sans cesse les oreilles avec la démocratie participative…

 

« Saint-Gervais autrement ».

 

 

La deuxième liste présente au village rassemble quant à elle des candidats « divers par leurs origines, par leurs compétences et leurs profils », qui souhaitent « agir pour les seuls intérêts de la commune de Saint-Gervais-sur-Mare, dans la clarté et l’équité ». Parmi les idées au programme : une « gestion responsable et transparente des finances », « un environnement et un cadre de vie protégé », un « soutien et un encouragement aux associations », une « incitation à l’innovation d’activités en faveur des jeunes », « une économie locale mieux soutenue », une « promotion de la culture », une «collaboration efficace avec la communauté des communes », enfin une « aide et une écoute de tous ».

Bien sûr, on pourra toujours douter (n’ayez pas peur, il y en aura pour tout le monde !), et rester dubitatif. Un handicap : un manque d’expérience. A  signaler cependant une liste plus diversifiée, avec des jeunes qui n’ont pas hésité à s’engager.

La liste qui vient d’être dévoilée est la suivante :

 

Jean-Michel Lombardo (retraité) ;

Brigitte Roucairol (retraitée collectivités locales) ;

Joël Podéros (artisan retraité) ;

Didier Revel (agent de maintenance) ;

Linda Booth (retraitée) ;

Stéphane Bardou (agent SNCF) ;

Camille Revel (étudiante) ;

Martine Augé (infirmière) ;

Jean-Pierre Mas (artisan retraité) ;

Jacques Pailhès (cuisinier) ;

Lucien Pavia (technicien maintenance) ;

Roxan Villemagne (demandeur d’emploi) ;

Tristan Bardou (étudiant).

 

 

Enfin, un dernier point positif : « Saint-Gervais autrement », qui se veut une liste apolitique, annonce qu’une réunion publique se tiendra le mardi 18 mars 2014, à 18 heures, dans la salle Moutou.

 

 

Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 17:11
Oussières... en noir et blanc.

Oussières... en noir et blanc.

Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 10:59
Le temps était magnifique ce week-end encore pour l'ouverture de la pêche.

Le temps était magnifique ce week-end encore pour l'ouverture de la pêche.

Au parcours sportif, les véhicules étaient moins nombreux que les autres années, mais nous avons pu renconter quelques pêcheurs heureux.
Au parcours sportif, les véhicules étaient moins nombreux que les autres années, mais nous avons pu renconter quelques pêcheurs heureux.

Au parcours sportif, les véhicules étaient moins nombreux que les autres années, mais nous avons pu renconter quelques pêcheurs heureux.

Et même une vache avec son veau !

Et même une vache avec son veau !

A Andabre, le parcours était aussi beau.
A Andabre, le parcours était aussi beau.

A Andabre, le parcours était aussi beau.

Ce pêcheur a eu sa patience récompensée: 27 centimètres !
Ce pêcheur a eu sa patience récompensée: 27 centimètres !
Ce pêcheur a eu sa patience récompensée: 27 centimètres !
Ce pêcheur a eu sa patience récompensée: 27 centimètres !

Ce pêcheur a eu sa patience récompensée: 27 centimètres !

Bref, mesdames, vos maris ne vous ont pas menti: ils étaient bien à la pêche.
Bref, mesdames, vos maris ne vous ont pas menti: ils étaient bien à la pêche.

Bref, mesdames, vos maris ne vous ont pas menti: ils étaient bien à la pêche.

Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 17:28
balade à douch
balade à douch
balade à douch
balade à douch
balade à douch
balade à douch
balade à douch
balade à douch
balade à douch
balade à douch
Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 17:59
balade à boussagues
balade à boussagues
balade à boussagues
balade à boussagues
balade à boussagues
balade à boussagues
balade à boussagues
balade à boussagues
balade à boussagues
balade à boussagues
balade à boussagues
Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 15:34
balade à oussières
balade à oussières
balade à oussières
Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 16:23
En passant par le hameau de Cours (commune de Rosis)En passant par le hameau de Cours (commune de Rosis)

En passant par le hameau de Cours (commune de Rosis)

Et des murets en pierres sèches ! Et de l'eau qui court.Et des murets en pierres sèches ! Et de l'eau qui court.Et des murets en pierres sèches ! Et de l'eau qui court.

Et des murets en pierres sèches ! Et de l'eau qui court.

Ouf, en haut ! Il faut quitter le sentier pour grimper jusqu'au sommet. Dur, dur.Ouf, en haut ! Il faut quitter le sentier pour grimper jusqu'au sommet. Dur, dur.

Ouf, en haut ! Il faut quitter le sentier pour grimper jusqu'au sommet. Dur, dur.

Mais de là-haut, c'est magnifique.
Mais de là-haut, c'est magnifique.
Mais de là-haut, c'est magnifique.
Mais de là-haut, c'est magnifique.

Mais de là-haut, c'est magnifique.

Il ne reste plus qu'à redscendre... ou faire un petit crochet: descendre dans le Casselouvre et remonter jusqu'au Roc Blanc !
Il ne reste plus qu'à redscendre... ou faire un petit crochet: descendre dans le Casselouvre et remonter jusqu'au Roc Blanc !

Il ne reste plus qu'à redscendre... ou faire un petit crochet: descendre dans le Casselouvre et remonter jusqu'au Roc Blanc !

Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 13:52

Regardez-les tous, ils y vont de leur satisfecit, de leurs meilleures expressions, des mêmes discours depuis des lustres qu’ils nous ressortent de leurs boites : ce sont nos maires, nos premiers magistrats, qui tiennent à leur place comme à la prunelle de leurs yeux…

 

 Nous sommes à la veille d’élections, ils font plaisir à tout le monde, ils disent bonjour et serrent des mains, ils nous parlent d’ « équipes renouvelées et dynamiques », de « compétences », d’ « expérience » ; ils veulent encore s’investir pour nous, ils veulent poursuivre leur travail accompli et, bien sûr, ils aiment tous leur village !

 

Ces jours-ci dans nos journaux, à chaque page locale, à chaque rubrique, nous y avons droit ; c’est du pareil au même, c’est du copié-collé, c’est servi sur un plateau.

 

Pendant ce temps, le monde change, et de plus en plus vite. Déjà, on ne sait plus reconnaître le nord du sud, avec ces plaques minéralogiques impersonnelles : les départements s’uniformisent tous, les régions vont bouger, les intercommunalités sont bouleversées, et nos cantons s’entrechoquent !

 

Pendant qu’on se bat pour un oui ou pour un non, qu’on se querelle pour des broutilles, qu’on se tuerait presque pour des idées, voilà que notre France se transforme, que des lois sont votées en catimini, qu’on essaie de comprendre mais qu’on est complètement largué.

 

C’est vrai quoi, il n’y a plus de droite ni de gauche, plus de bons ni de méchants, c’est comme au loto du dimanche : bouléguez, bouléguez…

 

Et voilà : Saint-Gervais ne fait plus partie du canton de Saint-Gervais mais de celui de… Clermont l’Hérault. C’est officiel, ça vient de sortir du sac, c’est pas dimanche mais samedi mais quand même… C’est un peu long et je m’en excuse, mais ça vaut quand même le coup : vous avez ci-dessous la liste complète des nouveaux cantons du département de l’Hérault. Si ça vous gave, allez directement, comme au monopoly, à la case numéro six.

 

 

Décret n° 2014-258 du 26 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Hérault

 

Le Premier ministre, ( ....)

Le Conseil d'Etat (section de l'intérieur) entendu,
Décrète :

Article 1

Le département de l'Hérault comprend vingt-cinq cantons :
― canton n° 1 (Agde) ;
― canton n° 2 (Béziers-1) ;
― canton n° 3 (Béziers-2) ;
― canton n° 4 (Béziers-3) ;
― canton n° 5 (Cazouls-lès-Béziers) ;
― canton n° 6 (Clermont-l'Hérault) ;
― canton n° 7 (Le Crès) ;
― canton n° 8 (Frontignan) ;
― canton n° 9 (Gignac) ;
― canton n° 10 (Lattes) ;
― canton n° 11 (Lodève) ;
― canton n° 12 (Lunel) ;
― canton n° 13 (Mauguio) ;
― canton n° 14 (Mèze) ;
― canton n° 15 (Montpellier-1) ;
― canton n° 16 (Montpellier-2) ;
― canton n° 17 (Montpellier-3) ;
― canton n° 18 (Montpellier-4) ;
― canton n° 19 (Montpellier-5) ;
― canton n° 20 (Montpellier - Castelnau-le-Lez) ;
― canton n° 21 (Pézenas) ;
― canton n° 22 (Pignan) ;
― canton n° 23 (Saint-Gély-du-Fesc) ;
― canton n° 24 (Saint-Pons-de-Thomières) ;
― canton n° 25 (Sète).

Article 2

Le canton n° 1 (Agde) comprend les communes suivantes : Agde, Bessan, Marseillan, Portiragnes, Vias.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune d'Agde.

Article 3

Le canton n° 2 (Béziers-1) comprend :
1° Les communes suivantes : Lespignan, Nissan-lez-Enserune, Sérignan, Valras-Plage, Vendres ;
2° La partie de la commune de Béziers située au sud d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Colombiers, route départementale 609, route de Narbonne, route d'Espagne, pont Neuf, avenue du Colonel-d'Ornano, boulevard de Verdun, carrefour de l'Hours, avenue du Président-Wilson, rond-point Winston-Churchill, boulevard du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, rue Eugène-Gilbert, rue Henri-Pégoud, rue Emmanuel-Séra, rue Louis-Carayon, rue Jean-Mermoz, rue Louis-Blériot, rue Robert-Fronval, place Injalbert, boulevard de Genève, rue André-Chénier, rue Jean-Valette, rue Giuseppe-Verdi, rue Castelbon-de-Beauxhostes, avenue Emile-Claparède, avenue Pierre-Verdier, rue de l'Abbé-de-l'Epée, rue Frédéric-Bérard, rue Claude-Bernard, avenue Jean-Constans, carrefour du Maréchal-Leclerc, avenue du Puech-de-Valras, ligne de chemin de fer de Béziers à Bédarieux, avenue de la Voie-Domitienne, rond-point Vincent-Badie, ligne droite du rond-point Vincent-Badie à l'extrémité de la rue de la Ginieisse, rue de la Ginieisse, voie communale 12, ligne droite dans le prolongement de la voie communale 12, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Villeneuve-lès-Béziers.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Béziers.

Article 4

Le canton n° 3 (Béziers-2) comprend :
1° Les communes suivantes : Corneilhan, Lignan-sur-Orb ;
2° La partie de la commune de Béziers située au nord et à l'ouest d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Colombiers, route départementale 609, route de Narbonne, route d'Espagne, pont Neuf, avenue du Colonel-d'Ornano, boulevard de Verdun, carrefour de l'Hours, avenue du Président-Wilson, rond-point Winston-Churchill, boulevard du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, rue Eugène-Gilbert, rue Henri-Pégoud, rue Emmanuel-Séra, rue Louis-Carayon, rue Jean-Mermoz, rue Louis-Blériot, rue Robert-Fronval, boulevard de Genève, rue André-Chénier, rue Jean-Valette, rue Giuseppe-Verdi, rue Castelbon-de-Beauxhostes, avenue Emile-Claparède, boulevard Ernest-Perreal, boulevard Yves-Nat, place du 8-Mai-1945, avenue Jean-Moulin, rue de l'Hort-de-Monseigneur, rue Georges-Seurat, rue Auguste-Renoir, rue Albert-Gleizes, ligne droite dans le prolongement de la rue Albert-Gleizes, avenue Henri-Pech, avenue du Préfet-Claude-Erignac, rue Edouard-Branly, rue Marcelin-Berthelot, rue de la Renardière, rue de l'Occident, rue de la Croix-de-la-Reille, avenue du Préfet-Claude-Erignac, ruisseau de Bagnols, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Corneilhan.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Béziers.

Article 5

Le canton n° 4 (Béziers-3) comprend :
1° Les communes suivantes : Bassan, Boujan-sur-Libron, Cers, Espondeilhan, Lieuran-lès-Béziers, Sauvian, Servian, Villeneuve-lès-Béziers ;
2° La partie de la commune de Béziers non comprise dans les cantons de Béziers-1 et Béziers-2.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Béziers.

Article 6

Le canton n° 5 (Cazouls-lès-Béziers) comprend les communes suivantes : Autignac, Cabrerolles, Causses-et-Veyran, Caussiniojouls, Cazouls-lès-Béziers, Colombiers, Faugères, Fos, Fouzilhon, Gabian, Laurens, Magalas, Margon, Maraussan, Maureilhan, Montady, Montesquieu, Murviel-lès-Béziers, Neffiès, Pailhès, Pouzolles, Puimisson, Roquessels, Roujan, Saint-Geniès-de-Fontedit, Saint-Nazaire-de-Ladarez, Thézan-lès-Béziers, Vailhan.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Cazouls-lès-Béziers.

Article 7

Le canton n° 6 (Clermont-l'Hérault) comprend les communes suivantes : Les Aires, Aspiran, Avène, Bédarieux, Le Bousquet-d'Orb, Brenas, Brignac, Camplong, Canet, Carlencas-et-Levas, Ceilhes-et-Rocozels, Ceyras, Clermont-l'Hérault, Combes, Dio-et-Valquières, Graissessac, Hérépian, Joncels, Lacoste, Lamalou-les-Bains, Liausson, Lunas, Mérifons, Mourèze, Nébian, Octon, Paulhan, Pézènes-les-Mines, Le Poujol-sur-Orb, Le Pradal, Saint-Etienne-Estréchoux, Saint-Félix-de-Lodez, Saint-Geniès-de-Varensal, Saint-Gervais-sur-Mare, Salasc, Taussac-la-Billière, La Tour-sur-Orb, Valmascle, Villemagne-l'Argentière, Villeneuvette.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Clermont-l'Hérault.

Article 8

Le canton n° 7 (Le Crès) comprend les communes suivantes : Baillargues, Beaulieu, Castries, Le Crès, Montaud, Restinclières, Saint-Brès, Saint-Drézéry, Saint-Geniès-des-Mourgues, Sussargues, Vendargues.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune du Crès.

Article 9

Le canton n° 8 (Frontignan) comprend les communes suivantes : Balaruc-les-Bains, Balaruc-le-Vieux, Frontignan, Gigean, Mireval, Vic-la-Gardiole.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Frontignan.

Article 10

Le canton n° 9 (Gignac) comprend les communes suivantes : Aniane, Arboras, Argelliers, Aumelas, Bélarga, La Boissière, Campagnan, Gignac, Jonquières, Lagamas, Montarnaud, Montpeyroux, Plaissan, Popian, Le Pouget, Pouzols, Puéchabon, Puilacher, Saint-André-de-Sangonis, Saint-Bauzille-de-la-Sylve, Saint-Guilhem-le-Désert, Saint-Guiraud, Saint-Jean-de-Fos, Saint-Pargoire, Saint-Paul-et-Valmalle, Saint-Saturnin-de-Lucian, Tressan, Vendémian.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Gignac.

Article 11

Le canton n° 10 (Lattes) comprend les communes suivantes : Juvignac, Lattes, Lavérune, Pérols, Saint-Jean-de-Védas.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Lattes.

Article 12

Le canton n° 11 (Lodève) comprend les communes suivantes : Agonès, Le Bosc, Brissac, Causse-de-la-Selle, Le Caylar, Cazilhac, Celles, Claret, Le Cros, Ferrières-les-Verreries, Fontanès, Fozières, Ganges, Gorniès, Laroque, Lauret, Lauroux, Lavalette, Lodève, Mas-de-Londres, Montoulieu, Moulès-et-Baucels, Notre-Dame-de-Londres, Olmet-et-Villecun, Pégairolles-de-Buèges, Pégairolles-de-l'Escalette, Les Plans, Poujols, Le Puech, Les Rives, Romiguières, Roqueredonde, Rouet, Saint-André-de-Buèges, Saint-Bauzille-de-Putois, Saint-Etienne-de-Gourgas, Saint-Félix-de-l'Héras, Saint-Jean-de-Buèges, Saint-Jean-de-la-Blaquière, Saint-Martin-de-Londres, Saint-Maurice-Navacelles, Saint-Michel, Saint-Pierre-de-la-Fage, Saint-Privat, Sauteyrargues, Sorbs, Soubès, Soumont, Usclas-du-Bosc, La Vacquerie-et-Saint-Martin-de-Castries, Vacquières, Valflaunès, Viols-en-Laval, Viols-le-Fort.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Lodève.

Article 13

Le canton n° 12 (Lunel) comprend les communes suivantes : Boisseron, Campagne, Galargues, Garrigues, Lunel, Lunel-Viel, Marsillargues, Saint-Christol, Saint-Just, Saint-Nazaire-de-Pézan, Saint-Sériès, Saturargues, Saussines, Vérargues, Villetelle.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Lunel.

Article 14

Le canton n° 13 (Mauguio) comprend les communes suivantes : Candillargues, La Grande-Motte, Lansargues, Mauguio, Mudaison, Palavas-les-Flots, Saint-Aunès, Valergues.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Mauguio.

Article 15

Le canton n° 14 (Mèze) comprend les communes suivantes : Adissan, Aumes, Bouzigues, Cabrières, Cazouls-d'Hérault, Fontès, Lézignan-la-Cèbe, Lieuran-Cabrières, Loupian, Mèze, Montagnac, Montbazin, Nizas, Péret, Poussan, Saint-Pons-de-Mauchiens, Usclas-d'Hérault, Villeveyrac.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Mèze.

Article 16


Le canton n° 15 (Montpellier-1) comprend :
1° La commune de Grabels ;
2° La partie de la commune de Montpellier située à l'ouest d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Grabels, avenue Ernest-Hemingway, rond-point de l'Appel-du-18-Juin-1940, avenue Ernest-Hemingway, rond-point du Château-d'O, avenue des Moulins, rue Jean-Bart, rond-point de La Pérouse, avenue du Professeur-Louis-Ravas, rue Paul-Rimbaud, rue Marius-Carrieu, avenue Paul-Bringuier, avenue de Lodève, allée de Paris, rue Jules-Guesde, ligne droite dans le prolongement de la rue Georges-Briquet, avenue de la Liberté, route nationale 109, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Juvignac.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Montpellier.

Article 17


Le canton n° 16 (Montpellier-2) comprend la partie de la commune de Montpellier située au nord et à l'est d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Castelnau-le-Lez, limite Sud du zoo du Lunaret, avenue du Val-de-Montferrand, place de la Voie-Domitienne, route de Mende, rue Henri-Dunant, avenue Frédéric-Sabatier-d'Espeyran, avenue Charles-Flahaut, rue Auguste-Broussonnet, rue de la Portalière-des-Masques, avenue d'Assas, rue de Las-Sorbes, avenue de la Gaillarde, rue de Louvain, rue Gabriel-Buchet, avenue de l'Ecole-d'Agriculture, rue Boussinesq, boulevard Benjamin-Milhaud, avenue de Lodève, ligne droite dans le prolongement de l'impasse des Oiseaux-Bleus, avenue de la Liberté, ligne droite dans le prolongement de la rue Georges-Briquet, rue Jules-Guesde, allée de Paris, avenue de Lodève, avenue Paul-Bringuier, rue Marius-Carrieu, rue Paul-Rimbaud, avenue du Professeur-Louis-Ravas, rond-point La Pérouse, avenue des Moulins, rond-point du Château-d'O, avenue Ernest-Hemingway, rond-point de l'Appel-du-18-Juin-1940, avenue Ernest-Hemingway, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Grabels.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Montpellier.

Article 18


Le canton n° 17 (Montpellier-3) comprend la partie de la commune de Montpellier située à l'est d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Castelnau-le-Lez, avenue François-Delmas, avenue de Nîmes, avenue Saint-Lazare, rue Max-Mousseron, rue du Jeu-de-Mail-des-Abbés, avenue de Castelnau, rue du 81e-Régiment-d'Infanterie, rue Francis-Garnier, rue Lakanal, rue Bosquet, rue du Faubourg-Boutonnet, place Albert-Ier, boulevard Pasteur, boulevard Louis-Blanc, rue des Ecoles-Laïques, rue de l'Aiguillerie, rue de la Draperie-Rouge, rue de l'Herberie, rue de la Vieille, rue Saint-Ravy, rue Joubert, rue Voltaire, rue Saint-Côme, rue Jules-Latreilhe, rue de la Fontaine, rue Lapeyronie, grand-rue Jean-Moulin, boulevard du Jeu-de-Paume, boulevard de l'Observatoire, boulevard Victor-Hugo, rue Joffre, rue du Clos-René, rue Aristide-Ollivier, avenue Henri-Frenay, rue du Pont-de-Lattes, boulevard de Strasbourg, avenue Albert-Dubout, avenue du Petit-Train, chemin de Moulares, ligne droite jusqu'au cours du Lez à l'intersection avec l'avenue du Pirée, cours du Lez, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Lattes.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Montpellier.

Article 19

Le canton n° 18 (Montpellier-4) comprend la partie de la commune de Montpellier située au sud d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Saint-Jean-de-Védas, route de Lavérune, avenue de la Croix-du-Capitaine, rue de Claret, avenue de Toulouse, boulevard Berthelot, boulevard Vieussens, boulevard Rabelais, boulevard d'Orient, boulevard de Strasbourg, avenue Albert-Dubout, avenue du Petit-Train, chemin de Moulares, ligne droite jusqu'au cours du Lez à l'intersection avec l'avenue du Pirée, cours du Lez, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Lattes.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Montpellier.

Article 20

Le canton n° 19 (Montpellier-5) comprend la partie de la commune de Montpellier située à l'est d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Saint-Jean-de-Védas, route de Lavérune, avenue de la Croix-du-Capitaine, rue de Claret, avenue de Toulouse, boulevard Berthelot, boulevard Vieussens, boulevard Rabelais, boulevard d'Orient, boulevard de Strasbourg, rue du Pont-de-Lattes, avenue Henri-Frenay, rue Aristide-Ollivier, rue du Clos-René, rue Joffre, boulevard Victor-Hugo, boulevard de l'Observatoire, boulevard du Jeu-de-Paume, grand-rue Jean-Moulin, rue Lapeyronie, rue de la Fontaine, rue Jules-Latreilhe, rue Saint-Côme, rue Voltaire, rue Joubert, rue Saint-Ravy, rue de la Vieille, rue de l'Herberie, rue de la Draperie-Rouge, rue de l'Aiguillerie, rue des Ecoles-Laïques, boulevard Louis-Blanc, boulevard Pasteur, place Albert-Ier, rue Auguste-Broussonnet, rue de la Portalière-des-Masques, avenue d'Assas, rue de Las-Sorbes, avenue de la Gaillarde, rue de Louvain, avenue de l'Ecole-d'Agriculture-Gabriel-Buchet, rue Boussinesq, boulevard Benjamin-Milhaud, avenue de Lodève, ligne droite dans le prolongement de l'impasse des Oiseaux-Bleus, avenue de la Liberté, route nationale 109, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Juvignac.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Montpellier.

Article 21

Le canton n° 20 (Montpellier - Castelnau-le-Lez) comprend :
1° Les communes suivantes : Castelnau-le-Lez, Clapiers, Jacou, Montferrier-sur-Lez ;
2° La partie de la commune de Montpellier non incluse dans les cantons de Montpellier-1, de Montpellier-2, de Montpellier-3, de Montpellier-4 et de Montpellier-5.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Montpellier.

Article 2

Le canton n° 21 (Pézenas) comprend les communes suivantes : Abeilhan, Alignan-du-Vent, Castelnau-de-Guers, Caux, Coulobres, Florensac, Montblanc, Nézignan-l'Evêque, Pézenas, Pinet, Pomérols, Puissalicon, Saint-Thibéry, Tourbes, Valros.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Pézenas.

Article 23

Le canton n° 22 (Pignan) comprend les communes suivantes : Cournonsec, Cournonterral, Fabrègues, Murviel-lès-Montpellier, Pignan, Saint-Georges-d'Orques, Saussan, Villeneuve-lès-Maguelone.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Pignan.

Article 24

Le canton n° 23 (Saint-Gély-du-Fesc) comprend les communes suivantes : Assas, Buzignargues, Cazevieille, Combaillaux, Guzargues, Les Matelles, Murles, Prades-le-Lez, Saint-Bauzille-de-Montmel, Saint-Clément-de-Rivière, Saint-Gély-du-Fesc, Saint-Hilaire-de-Beauvoir, Saint-Jean-de-Cornies, Saint-Jean-de-Cuculles, Saint-Mathieu-de-Tréviers, Saint-Vincent-de-Barbeyrargues, Sainte-Croix-de-Quintillargues, Teyran, Le Triadou, Vailhauquès.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Saint-Gély-du-Fesc.

Article 25

Le canton n° 24 (Saint-Pons-de-Thomières) comprend les communes suivantes : Agel, Aigne, Aigues-Vives, Assignan, Azillanet, Babeau-Bouldoux, Beaufort, Berlou, Boisset, Cambon-et-Salvergues, Capestang, Cassagnoles, Castanet-le-Haut, La Caunette, Cazedarnes, Cébazan, Cessenon-sur-Orb, Cesseras, Colombières-sur-Orb, Courniou, Creissan, Cruzy, Félines-Minervois, Ferrals-les-Montagnes, Ferrières-Poussarou, Fraisse-sur-Agout, La Livinière, Minerve, Mons, Montels, Montouliers, Olargues, Olonzac, Oupia, Pardailhan, Pierrerue, Poilhes, Prades-sur-Vernazobre, Prémian, Puisserguier, Quarante, Rieussec, Riols, Roquebrun, Rosis, Saint-Chinian, Saint-Etienne-d'Albagnan, Saint-Jean-de-Minervois, Saint-Julien, Saint-Martin-de-l'Arçon, Saint-Pons-de-Thomières, Saint-Vincent-d'Olargues, La Salvetat-sur-Agout, Siran, Le Soulié, Vélieux, Verreries-de-Moussans, Vieussan, Villespassans.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Saint-Pons-de-Thomières.

Article 26

Le canton n° 25 (Sète) comprend la commune de Sète.
Le bureau centralisateur de ce canton est le bureau centralisateur de la commune de Sète.

Article 27

Le ministre de l'intérieur est chargé de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française et entrera en vigueur au prochain renouvellement général des assemblées départementales suivant la publication du présent décret.

Fait le 26 février 2014.

Jean-Marc Ayrault


Par le Premier ministre :


Le ministre de l'intérieur,

Manuel Valls

 

 

Repost 0
Published by Bruno Bousquet
commenter cet article

Présentation

  • : La-Tribune-de-Saint-Gervais-sur-Mare
  • La-Tribune-de-Saint-Gervais-sur-Mare
  • : informations locales et régionales, billets d'humeur, photos, en toute liberté et indépendance.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens