Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 00:24

Et oui, je vous l'avais annoncé, voilà deux endroits bien sympathiques à Béziers: l'History Folies, qui vient d'être inauguré jeudi, et le Maria Thérésa, un bar musical du centre ville.

 

L'inauguration de l'History Folies a présenté jeudi soir un spectacle de cabaret; il sera désormais possible à Béziers de réserver sa place pour ce genre de soirées , après un repas pris au restaurant. Tout ce que vous voulez savoir sur les jours d'ouverture et les tarifs sont sur le site www.historyfolies.fr

 

 

7-0010-copie-1.JPG

7-0012-copie-1.JPG

7-0018.JPG

7-0020.JPG

7-0028.JPG

 

 

Après le spectacle, nous avons atterri dans un autre lieu bien sympa, le Maria Theresa, dans un cadre magnifique, où se produisait une scène ouverte.

 

7-0033.JPG

 

7-0038-copie-1.JPG

 

Et demain, promis, nous remontons dans les hauts cantons, à Bédarieux, pour un compte rendu d'une soirée exceptionnelle à la salle de la Tuilerie !

 

Repost 0
Published by B. B.
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 17:46

Oui, heu, ben, comme il ne se passe rien à Saint-Gervais, j'ai profité pour fuir le bruit et la poussière des travaux et je suis "descendu" à la ville. Quand on parle de ville, on parle automatiquement de Monpellier, mais il y a ausi Béziers, où ça bouge quand même un peu !

 

Et comme il faut, de temps en temps, sortir de son trou, abolir certaines frontières, me voilà donc invité à droite et à gauche, et, pourquoi pas ne pas vous en faire profiter; en quelques volets, voici donc des inaugurations, de nouveaux établissements, d'amis ou de simples connaissances. Il va sans dire -mais encore mieux en le disant- que tout ceci est donné à titre d'information et ne fait l'objet d'aucune publicité...

 

7-0005.JPG Nous voilà donc au PINK ANGELS, 32 allées Paul Riquet.

Ouvert depuis quelques jours, avec un bar d'ambiance, et une salle de restauration.

 

Une soirée d'inauguration très réussie, la preuve en images:

 

7-0010.JPG

 

Ils avaient mis les petits plats dans les grands, et une coupe de champagne a été offerte à tous les invités.

 

7-0094.JPG

 Une vue de l'extérieur, et une vue de l'intérieur.

 

7-0093.JPG

 

Des talons hauts mais avec des mecs en-dessus: voilà les drag queens !

 

7-0023.JPG

 De plus près, ça donne ça (beaucoup de photographes m'ont envié l'autre soir):

 

7-0024.JPG

 

 

Mais il y avait aussi des Brésilens et des Brésiliennes:

 

7-0038.JPG

 

7-0067.JPG

 

Au passage, un petit clin d'oeil à Wee Moove, puisque les amis de mes amis sont mes amis, un site à visiter aussi.

 

7-0062.JPG

On en restera là pour aujourd'hui. Demain:

Une inauguration et une visite dans un autre lieu bitterois.

 

Repost 0
Published by B. B.
commenter cet article
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 09:54

-          Alors ces travaux, ça avance ?

-          Oui , oui, ça suit son cours…

-          Et ta voiture, tu peux la rentrer au garage ?

-          Ben non, pas encore, mais on m’a dit le mois dernier que c’était juste pour quelques jours.

-          Ah…

-          Tiens, en parlant de voiture, quand je suis arrivé hier au soir, comme il n’y avait plus de place ailleurs, je l’ai laissée sur la place et ce matin, j’ai eu droit à des grands coups de poing sur ma porte ; en guise de bonjour, j’ai cru entendre une grande gueule : « LA VOITURE ! ». Moi, j’ai cru que je gênais, mais finalement, c’était pour laisser la place à un camion de l’entreprise qui a campé là toute la matinée.

-          Et tu n’as pas réagi, toi qui es pourtant considéré comme un mauvais coucheur ?

-          Ben non. J’ai pensé à l’article de journal que j’étais en train de lire : « Dimanche 13 novembre, ce sera la journée mondiale de la gentillesse… »

-          Tu sais ce qu’on dit des gentils…

 

 

AVANT...

travaux1.jpg

 

                                                                                                            ... APRES

 

travaux2.jpg

Repost 0
Published by B. B.
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 09:32

faliu2bis.JPG

Et un opuscule de plus pour Christian Faliu ! Au rythme d'un par an, notre François de Closets local ("Toujours plus", "Encore plus", "Tant et plus"...), Christain vient de signer là son seizième livret. Toujours aussi magnifique, encore plus érudit, tant et plus artistique, "Le temps des héros", recueil d'une écriture ferme et précise, est composé de deux sujets thématiques: la première partie (Le temps restitué) est une réflexion sur le temps, la deuxième (Héros et légendes) en est une sur l'engagement, ses enjeux et ses limites.

Variés dans le choix et dans ses formes, ces dizains, seizains et sonnets nous plongent dans l'actualité malgré le temps qui passe (ne nous rebat-on pas les oreilles avec ce devoir de mémoire ?); car c'est bien de poésie dont il s'agit ici, de la vraie, de la belle, de l'indescriptible. Un essai qui fait revivre l'instant de sa lecture ce que le temps a cru ensevelir, nous faisant parcourir les continents et les siècles, de la Grèce classique à l'époque des Beatles et du cinéma.

La recette ? Un brin d'engagement, un soupçon d'humanité, une cuillère de sueur, une louche d'érudition, mélanger le tout et laisser reposer un an. Sur Neyran: "Ensemble médiéval, gardien des trois vallées / Le relief féodal, ultime contrefort / Apporte à l'abbaye l'espoir en réconfort / Alimentant l'enjeu d'énigmes dévoilées..." Pour les héros, du "Che" à Gagarine en passant par Moïse, Jean Moulin, Louise Michel ou Paul Cézanne: voir les 48 pages de bonheur que nous offre Christian Faliu.

Le temps des héros, Christian Faliu, éditions Nouvelle pléiade, disponible aussi chez l'auteur à Cours, 34610 Saint-Gervais-sur-Mare.

      faliu2011.1.jpg        faliu2011.2.jpg

Repost 0
Published by B. B.
commenter cet article
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 12:40

Avis de recherche: le village cherche un facteur ! Ca fait maintenant six jours que je n'ai pas de journaux ni de courrier dans ma boite, mais ne dramatisons pas: on vient d'apprendre à la télé qu'une vieille dame vient de recevoir une carte postale qui a mis... 36 ans à faire la route!

C'est un peu comme la situation sociale, ne nous plaignons pas en France, c'est pire en Ouganda !

Vu sous cet angle, évidemment, tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes...

 

P.S.: J'ai eu ce matin dans ma boite... si, si... une publicité pour La Poste ! "Votre courrier s'adapte à toutes vos envies", un petit livret de quelques pages qui nous présente le courrier rapide ! Si ça ce n'est pas se foutre du monde...

Repost 0
Published by B. B.
commenter cet article
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 12:42

De la culture du mensonge…

 

S’il est une chose dont j’ai toujours eu horreur, c’est le mensonge ! Et voilà que des événements récents me donnent l’occasion de m’insurger (une fois n’est pas coutume !). Pourquoi ne parler que des bonnes choses et passer sous silence des faits divers sous prétexte que les mauvaises choses ne donnent pas une bonne image du village ?

 

Premièrement : les lampadaires de la place du Quai.

Souvenez-vous (voir ce blog à la date du  17 février 2011), lorsque une entreprise est venue décrocher les anciens lampadaires de la place, c’était, officiellement, « pour quelques jours », juste le temps d’élaguer les arbres ! Evidemment, j’avais pris soin de poser la question pour me faire confirmer que les cloches en aluminium n’allaient pas aller à la poubelle.

 

Deuxièmement : le banc en pierres de la place.

Souvenez-vous (voir ce blog à la date du 12 septembre 2011), quand je posais la question de savoir ce qu’allait devenir le banc en pierres de la place. « Mais non, mais non, on va vous le remettre ! » avait-on répondu à madame Cabanes. Mais voilà : le banc en pierres « s’est cassé » ! Ah, ces choses fragiles ! On aura droit à quoi : à du fer ? A du plastique ? Ou à rien du tout ?

 

Troisièmement : les logements sociaux derrière la gendarmerie.

Tout est aux normes ! Souvenez-vous (voir ce blog à la date du  4 avril 2011). Appelez-moi madame Soleil ! Régulièrement, les habitants du lotissement ont les pieds dans l’eau. Et ce n’est pas tout : les égouts remontent, regorgent, et ils ont les pieds dans la merde. Malfaçon ? Il paraît. L’information ne nous a pas été confirmée. Quant aux effets, c’est confirmé, des habitants du lotissement m’ont téléphoné pour me relater le spectacle désolant des petits bateaux qui flottent sur l’eau et de l’impossibilité de tirer les chasses d’eau.

Moi, je ne vous ai rien dit, faut pas fâcher les susceptibilités. Et puis à quoi ça sert, hein, je vous le demande. Prochains rendez-vous : la fête d’Halloween le samedi 5 novembre et le défilé le 11 novembre. Ca, c’est intéressant comme info.

 

Notre photo (Y. G.): Le lotissement Falgous les Flots (flots bruns s'entend, pas flots bleus).

 

falgous2011.jpg

Repost 0
Published by B. B.
commenter cet article
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 17:39

20111024.1.jpg

 

C’est dans la salle du conseil municipal que vient de se dérouler une réunion entre prestataires de services, en présence de plus de vingt personnes. Marie Jo Francart-Marty, présidente de la maison cévenole, qui avait initié cette table ronde, a parlé des difficultés actuelles pour accueillir dans le village un grand nombre de personnes. Ce diagnostic a été suivi par plusieurs intervenants, notamment Jacques Patri , responsable du service labellisation à Hérault Tourisme ; Jacques Dupeyroux, directeur de Gîtes de France pour le département de l’Hérault ; Jacques Albarel, du parc naturel régional du haut-Languedoc ; Isabelle Granger, qui  représentait le haut pays Languedoc et Vignobles ; etc. On notait la présence de plusieurs hébergeurs et de producteurs locaux venus s’informer et poser de nombreuses questions.

 

De cette discussion, il ressort que peu de gîtes sont labellisés, qu’un énorme travail reste encore à faire, qu’il y a peu de capitaux sur le secteur avec très peu de locations sur une longue période compensée par plus de nuitées. Le tour de table, où chacun s’est présenté et a fait part de ses observations et difficultés, a soulevé le problème du manque de services, de la fermeture de commerces, et d’une absence de distributeur au village. Cet échange  a  été l’occasion d’échanger autour des problèmes liés à un territoire plutôt isolé et jusque là  délaissé sur le plan de la promotion touristique départementale et régionale.

 

« Le tourisme ne peut pas se concevoir s’il n’y a pas de structure fédératrice, et s’il n’y a pas un amont et un aval » a lancé Yvan Calvet, qui portait les deux casquettes de conseiller municipal et d’éleveur de chèvres. Renan Jaheny, pour la maison cévenole, a lui aussi évoqué la fermeture des commerces de proximité qui ne va pas sans poser des problèmes non seulement aux habitants du village mais aussi à tous ceux qui le découvrent et le traversent. Il a fait le constat que « les prestataires se débrouillent seuls peu d’entre eux optent pour une démarche de labellisation ». Jacques Albarel , qui travaille depuis un an avec les prestataires déjà labellisés, a ensuite présenté la marque Parc. Jacques Patri est revenu pour présenter Hérault Tourisme et se satisfaire de cette initiative en déclarant : « Cette réunion très informelle est une bonne occasion pour élargir le cercle ». Quant à Jacques Dupeyroux, il a insisté sur l’importance de la mise en réseau des prestataires, ajoutant : « Le tourisme rural est un tourisme de rencontre ».

 

Hervé Astruc, prochain gérant du complexe hôtelier du domaine de la Pièce, qui ouvrira ses portes au printemps 2012, et qui avait fait le déplacement pour assister à cette réunion, a été présenté aux prestataires touristiques et a fait part de son projet. L’inauguration de ce domaine rebaptisé Domaine des Hortensias, et qui se composera de chambres d’hôtes, d’une salle de restauration et d’une boutique de produits régionaux,  devrait se faire au mois de mai.

Enfin, dans l'idée de préparer au mieux la prochaine saison touristique, la maison cévenole va organiser  courant novembre une nouvelle réunion en présence des  prestataires qui désirent travailler en réseau. Ce sera également l'occasion  de communiquer les informations utiles à la réalisation d'un nouveau dépliant touristique.

 

20111024.2.jpg

Maison cévenole, Hérault Tourisme et Gîtes de France ont écouté les présents et répondu à de nombreuses questions.

 

Repost 0
Published by B. B.
commenter cet article
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 18:39

C’est à l’initiative du sous-préfet de Lodève que vient d’avoir lieu une réunion d’information sur le passage au tout numérique, dans la salle culturelle de Saint-Gervais.

 

En présence d’élus et de techniciens, le public a tenté d’y voir un peu plus clair concernant le passage à la TNT, un passage qui va se faire le 29 novembre prochain et qui ne va pas se faire sans poser quelques problèmes. Si certains avaient peur de la fin du monde de 1999 ou du passage à l’an 2000, d’autres vont trembler le 29 novembre !

 

Notre région est la dernière à passer au numérique terrestre. Il y a cent relais émetteurs dans le Languedoc-Roussillon et huit sur l’Hérault ; dans notre département, 67 émetteurs analogiques vont s’arrêter le 29 novembre ; 31 vont être reconduits, dont quatre qui seront numérisés par les collectivités (Les Plans, Mons-la-Trivalle, Roquebrun et Saint-Vincent-d’Olargues). « On a besoin de l’ensemble des concitoyens pour ce passage » a lancé Jean-Luc Falip, conseiller général et maire de Saint-Gervais. « 99% du territoire va être desservi, mais évidemment ce sera le 1% restant qui va poser problème » a déclaré le sous-préfet.

 

Les nombreux élus représentant les communes ont été très attentifs aux explications de la représentante de France Télé Numérique, qui a apporté des éclaircissements au travers d’un diaporama et répondu à d’intéressantes questions, mais qui a laissé bien entendu circonspectes les quelques personnes qui doutent encore de la facilité de ce passage à la TNT.

 

En clair (sans vouloir faire de jeu de mots), ceux qui ont actuellement un râteau (pas celui de leur jardin, celui qui est  sur les toits) ainsi que ceux qui ont une parabole mais qui ne reçoivent que six chaînes maximum sont concernés, et devront faire l’acquisition d’un décodeur.  S’il y a plusieurs postes de télévision dans un appartement, il faut savoir qu’il faudra adapter chaque poste. Ben oui. Et les prix ne seront pas toujours ceux qu’on entend à l’heure des publicités, car ça pourra varier de 29 euros à plus de 200 euros.

 

Le passage à la TNT devrait apporter une meilleure qualité de son et d’image, avec des nouvelles chaînes et des nouveaux services. (Les intervenants ont dit « vont apporter », mais je préfère rester prudent et y garde le conditionnel, j’espère que vous ne m’en voudrez pas). Par contre, pas de panique, même s’il risque d’y avoir quelques petits problèmes le jour J même sur des postes équipés au préalable, car il faudra quelques heures entre le moment où les relais vont s’arrêter et celui où ils reprendront la diffusion en TNT. Un numéro de téléphone est d’ores et déjà disponible, le 0970 818 818 (à ne pas confondre avec celui des deux pantins en jaune de la télé) et un petit guide a déjà été expédié ces jours-ci aux habitants des communes concernées. Quant aux aides financières, elles s’adressent uniquement aux résidences principales, et uniquement pour le poste principal de la maison. Certains vont encore râler, je pense notamment (tiens, au hasard…) à ceux qui ont de gîtes ou des chambres d’hôtes et qui payent autant de fois la redevance télé que de postes installés ! Quant aux aides, si vous aviez échappé jusqu’à aujourd’hui à la redevance, surtout de la demandez pas, z’aviez qu’à être de bons citoyens !

Le diaporama terminé, un échange s’est instauré entre les intervenants et le public pour une série de questions et de réponses, où ont été évoqués les problèmes rencontrés et à rencontrer (émetteurs, orientation des paraboles, zones non couvertes, etc.).

 

Moi, pour ce que j’en dis, je continuerai à lire mon journal dans le jardin. La télé vous savez ce que j’en pense, et je n’en pense pas que du bien.

 

P.S. : en caractères normaux, ce qui a été envoyé à notre quand quotidien d’information du midi, et en caractères gras, les ajouts personnels et complètements subjectifs pour les petits gâtés que vous êtes.

 

tnt1.jpg

Repost 0
Published by B. B.
commenter cet article
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 07:02

 

                     6-0010-copie-3.JPG     6-0011-copie-3.JPG     7-0012.JPG     7-0013.JPG     7-0014.JPG

 

 

Dani Chavarria et  Kathia Faure, de la communauté des communes des monts d’Orb, ont accueilli dans le hall de la salle culturelle de Saint-Gervais un innombrable public venu assister à la présentation de la huitième Saison des monts d’Orb ; une saison 2011-2012 artistique, culturelle, poétique autant que politique, qui augure de belles soirées de théâtre, de cirque, de littérature, de contes, de musique et de danse.

Autour des tables de bistrot préalablement installées pour la troisième partie de la soirée (Le casier de la Reine, de et par Fred Laloué), cinq personnalités et/ou artistes ont fait face à une salle culturelle comble : Jean-Luc Falip, conseiller général, maire de Saint-Gervais, président de la communauté des communes des monts d’Orb ; Jean Varéla, créateur de Sortie Ouest au domaine de Bayssan à Béziers et nouvellement directeur du Printemps des comédiens ; Guy Périlhou, directeur de la Verrerie d’Alès, pôle national des arts du cirque ; le petit dernier Yan Leclerc et enfin la professionnelle Dani Chavarria.

Dans son discours de bienvenue, Jean-Luc Falip s’est déclaré le défenseur acharné de la culture, et a insisté sur l’importance des partenaires institutionnels. « Depuis un an,  cette salle a été accaparée par la communauté des communes mais aussi par l’ensemble du tissu associatif et du monde scolaire » a-t-il ajouté, puis il a terminé son discours non sans avoir évoqué le geste désespéré de cette enseignante du lycée Jean-Moulin, « qu’il ne faut pas banaliser mais qui doit porter à s’interroger » ; une intervention largement applaudie.

Dani Chavarria a ensuite dévoilé le programme de la saison à venir, une huitième saison qui a tout particulièrement mis l’accent  sur le spectacle en direction du jeune public. Jean Varéla, avec la verve qu’on lui connait, a, lui,  insisté sur le travail de fond qui a été fait. Toujours avec brio, et un humour qu’il sait si bien maîtriser lorsqu’il lui est donné de faire passer des messages !

Le programme, dont la plaquette est désormais disponible, va emmener le public dans les communes de Saint-Gervais et au-delà : Plaisance, Saint-Etienne-d’Estréchoux, La Tour-sur-Orb, Le Bousquet-d’Orb, Camplong, Graissessac, et jusqu’à Béziers puisqu’une navette sera mise en place pour certains spectacles vers le domaine de Bayssan.

La deuxième partie de cette soirée s’est déroulée autour d’un buffet comme le veut désormais la tradition, puis le public est revenu dans la salle pour assister à une « relecture éthylique des trois Mousquetaires », avec Le casier de la Reine.

7-0008.JPG

 

7-0015.JPG

Repost 0
Published by B. B.
commenter cet article
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 21:18

Ben oui, quoi, on n'a pas le droit de prendre des vacances, peut-être ? !

Honnêtement non, je n'étais pas en vacances. Vous pensez bien que si j'étais parti en vacances, j'aurais emmené dans mes valises de quoi me connecter à over-blog. Quoi qu'il en soit, merci de vos messages, de vos interrogations, ce qui prouve que La Tribune est appréciée et qui réconforte votre serviteur qui vous promet une chose: ça va redémarrer;

On me l'avait bien dit: "Tu en fais trop, alors dès que tu en feras moins, on te le fera remarquer"! Et voilà. Vos visites sur ce blog n'ont pourtant pas chuté, malgré le manque d'informations de ces dernières semaines. Au fait, en parlant d'informations, à vous aussi de jouer le jeu: n'hésitez pas à tendre l'oreille, à fouiner, et à communiquer !

 

Repost 0
Published by B. B.
commenter cet article

Présentation

  • : La-Tribune-de-Saint-Gervais-sur-Mare
  • La-Tribune-de-Saint-Gervais-sur-Mare
  • : informations locales et régionales, billets d'humeur, photos, en toute liberté et indépendance.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens